Le Quartier de la cathédrale de Troyes à l’honneur


L’exposition « Troyes, cathédrale – Histoire d’un quartier millénaire », conçue par la Maison du patrimoine Troyes Champagne Métropole est présentée du 14 septembre au 3 décembre 2017. Elle retrace l’histoire du quartier cathédral, depuis l’installation des premiers hommes en 100 000 avant notre ère, en passant par la construction de la cathédrale commencée au 10e siècle, jusqu’à aujourd’hui avec la requalification du parvis livrée en septembre 2017. A la faveur de ce projet, deux services de Troyes Champagne métropole ont pu de nouveau collaborer.

Ainsi, la Médiathèque de Troyes Champagne Métropole a-t-elle permis de donner corps au discours de l’exposition par une trentaine de prêts et de reproductions. Les prêts de documents originaux, notamment des cartes postales ou encore le règlement intérieur des hospices Saint-Nicolas, plongent le visiteur dans une authenticité historique. D’autre part, des reproductions ont été installées sur des panneaux rétro-éclairés, mettant en valeur certains documents de la Médiathèque comme le dessin d’Alfred Gaussen d’après Linard Gonthier, Quand on l’amaine (sic) à a grande église Saint-Pierre, datant de 1852 et représentant l’arrivée du roi de France Henri IV devant la cathédrale de Troyes.

L’exposition tend à montrer que la cathédrale est au centre d’un quartier qui l’anime et qu’elle anime depuis plus d’un millénaire. La première partie de l’exposition revient sur les origines et l’installation de la cathédrale dans l’ancien quartier administratif romain, progressivement délaissé à la chute de l’Empire. Le visiteur est ensuite amené à se plonger dans la longue et passionnante construction de la cathédrale et les péripéties qui l’accompagnent, avant de saisir l’importance de l’ancrage de la cathédrale dans son quartier par son parvis : un espace de transition sacré et esthétique. Enfin, une vue sur le quartier dont on peut apercevoir l’ampleur avec la reproduction d’un plan daté de 1600, Plan et figure de l’Eglise de Troyes, ensemble la représentation de toutes les maisons qui sont situées au Grand Cloître de ladite Eglise avec les autres maisons canoniales où demeurent Messieurs [Ms 2982].

Un panorama du quartier est dressé avec l’abbaye Saint-Loup, aujourd’hui musée des Beaux-Arts, les maisons canoniales, comme l’hôtel du Petit Louvre, le cellier Saint-Pierre, en cours de restauration, le palais épiscopal, aujourd’hui Musée d’Art moderne, le palais des Comtes de Champagne, aujourd’hui disparu, dont il reste seulement l’Hôtel Dieu, actuel lieu d’exposition, et les bâtiments de l’université Reims Champagne Ardenne (URCA). Autant de lieux qui posent le quartier de la cathédrale comme quartier intellectuel, artistique et culturel.

 

La cathédrale dans son quartier a inspiré nombre d’artistes qui ont aimé à la représenter le matin ou le soir, sous la neige ou au printemps, en couleur, à l’encre ou au fusain. C’est un dessin de la façade de la cathédrale, entre vue d’artiste et projet architectural, qui illustre l’affiche de l’exposition : ce Projet d’achèvement de la façade de la cathédrale de Troyes [carteron 3], signé Herluyson, est vraisemblablement de la main du peintre troyen Louis Herluison, décédé en 1706. Dessin magistral exécuté à l’encre sépia et aquarellé, il reprend le thème maintes fois esquissé de l’achèvement de la tour saint Paul, qui ne sera jamais construite. Cette pièce fait partie d’une importante collection de documents concernant la ville de Troyes, entrée par don à la bibliothèque dans les années 1860, par l’entremise de la fille de François Carteron, médecin et grand collectionneur décédé en 1866.

Aujourd’hui la cathédrale continue de fasciner : les vidéos réalisées avec un drone apportent un point de vue renouvelé sur la cathédrale. On admire les vitraux de face, on survole la nef, et, grâce aux vues aériennes extérieures, l’on comprend l’importance de l’implantation du bâtiment au sein du quartier éponyme.

Pour multiplier les points de vues, des conférences sont organisées autour du thème de l’exposition, les mercredis à 18h30 à l’auditorium de la Maison du patrimoine, entrée libre.

Le mercredi 11 octobre, « Cathédrale de Troyes : la requalification du parvis » par Jean-Pierre Gyéjacquot, Directeur Général Adjoint en charge du Pôle requalification des espaces publics de la Ville de Troyes.

Le mercredi 18 octobre, « La cathédrale dans la Cité au Moyen Âge », par Patrick Demouy, professeur émérite d’histoire médiévale à l’Université de Reims Champagne Ardenne.

 

C'est bien de partager...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *