Juste un coup d’oeil – Nicole Paris, l’insaisissable imprimeur troyen 1


Nicole Paris est un mystérieux imprimeur actif à Troyes entre 1542 et 1547, Après avoir produit des livres de grande qualité et montré un grand sens des affaires, il disparaît brutalement sans laisser aucune trace. A l’occasion d’une passionnante conférence organisée par les Amis de la Médiathèque de Troyes Champagne Métropole, petite conversation autour d’un café avec Malcolm Walsby, conférencier captivant et chercheur à l’Université de Rennes.

Qui êtes-vous Malcolm Walsby ? Quelles recherches effectuez-vous à Troyes et pourquoi vous intéressez-vous plus particulièrement à l’histoire de notre ville ?

Je suis Malcolm Walsby, chercheur à l’Université de Rennes, je suis un spécialiste du livre ancien, notamment du 15e au 17e siècle. Je suis venu faire mes recherches à Troyes car c’est premièrement une ville très importante pour l’imprimerie et pour le livre au cours de la Renaissance et, deuxièmement, car c’est un endroit où j’ai pu découvrir des sources sur un imprimeur qui m’intéresse particulièrement : Nicole Paris.

Pouvez-vous nous en dire plus sur ce personnage : quel a été son rôle et quelle est sa place dans l’histoire de l’imprimerie et du livre, en France et à Troyes ?

Nicole Paris est un personnage assez fascinant parce qu’il est atypique dans le monde de l’imprimerie d’une province française. Ce n’est pas du tout un imprimeur comme les autres qui produit les ouvrages habituels. Il a certes imprimé des livres religieux ou d’école, mais aussi d’autres plus surprenants, des ouvrages de Belles-lettres ou d’autres au contenu parfois étonnant. C’est enfin quelqu’un qui s’est étroitement associé à un grand personnage de la région, nommé Jean de Luxembourg [alors abbé de Larivour, abbaye-fille de Clairvaux]. Ensemble, ils vont produire l’un des ouvrages phares de l’époque, intitulé L’Institution du Prince rédigé par Guillaume Budé. Ce livre de théorie politique aura beaucoup d’influence : ce sont ces exemplaires imprimés par Nicole Paris qu’on retrouve ensuite auprès des rois d’Angleterre et de France. Dans leurs bibliothèques, ces personnages liront ainsi des mots imprimés ici, à Troyes.

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Juste un coup d’oeil – Nicole Paris, l’insaisissable imprimeur troyen