Attention : « Rebelles » ! Exposition à Charleville-Mézières


Au début d’une édition imprimée à Troyes au 18ème siècle, L’Histoire des  quatre fils Aymon raconte : « Ils partirent tous avec leur cousin Maugis, et entrèrent dans la forêt des Ardennes, dans la vallée aux Fées, ils vinrent à la rivière de Meuse où ils firent bâtir un beau château».

La légende est issue de la littérature médiévale, et raconte les multiples aventures de quatre frères de noble origine, vassaux de l’empereur Charlemagne, avec lequel ils sont en conflit perpétuel. Le texte en prose fut transcrit en manuscrit, puis en éditions imprimées dès le 15ème siècle jusqu’à notre époque. Il fut le roman de chevalerie le plus édité et réédité en éditions de colportage de la Bibliothèque bleue.

Les quatre fils Aymon sont aujourd’hui encore présents dans la culture populaire des Ardennes et de la Belgique, à travers de nombreux modes d’expressions. Ce sont des œuvres artistiques, comme la statue de Bogny-sur-Meuse, des spectacles de marionnettes, des personnages de géants participant à des  défilés folkloriques… Les quatre fils Aymon donnent leur nom à de nombreuses enseignes ou rues, figurent dans des insignes militaires,etc…

L’exposition du Musée d’Ardenne vous invite à découvrir cette légende merveilleuse, riche source d’inspiration, en présentant ses nombreuses déclinaisons anciennes et contemporaines. Un manuscrit du 15ème siècle appartenant aux collections de la Médiathèque de Troyes Champagne métropole accueille le visiteur, et plusieurs éditions du fonds de la Bibliothèque bleue qu’elle conserve également sont aussi présentées.

Ci-contre : premier feuillet du manuscrit conservé à la Médiathèque de Troyes Champagne métropole dans lequel est copié le « Roman des quatre fils Aymon ». 15e siècle [Ms 743]. Photo Médiathèque Jacques Chirac, Troyes Champagne métropole

Exposition : « Rebelles, les 4 Fils Aymon, chevaliers d’Ardenne »

Musée de l’Ardenne, 31, Place Ducale, Charleville-Mézières

Du 23 mars au 16 juin 2019, tous les jours sauf le lundi

C'est bien de partager

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.