Quelques livres ouverts en hommage à Jean-Claude Carrière 1


Jean-Claude Carrière, disparu dernièrement au terme d’une carrière d’une extraordinaire richesse, se définissait principalement comme conteur. Ses nombreux romans ou scénarios de films trouvent quelquefois leurs sources dans des ouvrages anciens.

Jean-Claude Carrière publie en 1992 La controverse de Valladolid, ensuite adaptée au théâtre et en téléfilm.Il s’agit d’une interprétation romancée d’un fait historique, le débat théologique et politique en 1550 et 1551 sur la question de la conquête de l’Amérique par les Espagnols et leur domination des populations indigènes. Le défenseur des Indiens, Bartolomé de Las Casas (1474-1566) est mis en scène face à son principal adversaire Juan Ginés de  Sepulveda. Pour défendre ses convictions, Las Casas publie en 1552 à Séville plusieurs ouvrages, notamment un récit de la conquête, la Très brève relation de la destruction des Indes.

Jean-Claude Carrière est le scénariste  du film de Daniel Vigne Le retour de Martin Guerre, sorti en 1982. Le film raconte le retour inattendu en 1556 d’un villageois dans le village pyrénéen d’Artigat, après plusieurs années d’absence. Le personnage est accusé d’usurpation d’identité, et au terme d’une longue procédure judiciaire, est condamné en 1560. Un des juges du procès, Jean de Coras, publie ensuite le récit de l’affaire. Après Jean-Claude Carrière et Daniel Vigne, l’histoire de Martin Guerre a fait l’objet d’autres adaptations,  notamment un remake américain en 1993, et une comédie musicale en anglais, créée en 1996.

Les DVD La controverse de Valladolid et Le retour de Martin Guerre sont disponibles à la Médiathèque Jacques-Chirac et à la Médiathèque des Chartreux.

Photo du bandeau: Roman Bonnefoy

C'est bien de partager

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Quelques livres ouverts en hommage à Jean-Claude Carrière