Vieux os dans les vieux livres


Les créations  de Mickaël Soutif présentées dans l’exposition Six pieds sous terre actualisent le thème iconographique du squelette de la Danse macabre, présent dans des manuscrits et livres anciens conservés à la Médiathèque.

Les livres d’heures au 15e siècle montrent quelquefois des scènes macabres à l’office des morts. Ainsi, dans le livre d’heures de Guyot Le Peley (vers 1480), très richement illustré, une miniature en pleine page représente un squelette décharné sortant du tombeau au jour tombant.

Miniature dans le livre d’heures de Guyot Le Peley (vers 1480). Ms 3901. Photo médiathèque Jacques-Chirac, Troyes Champagne métropole

Plus tard, La Grande danse macabre des hommes et des femmes est un titre fréquemment repris par les imprimeurs troyens de la Bibliothèque bleue. Une partie de l’ouvrage montre les gravures de la marche des squelettes emportant les humains de tous âges et de toutes classes sociales, depuis la reine et la duchesse jusqu’à la villageoise et la jeune fille.  

De grands artistes créèrent des séries de gravures de la Danse macabre, comme Hans Holbein le jeune (1497-1543), qui montre une Mort vindicative, saisissant les vivants, ou ironique, ridiculisant les humains.

Au 18e siècle, on retrouve ce thème iconographique du squelette emportant les vivants dans une surprenante gravure d’un almanach de colportage de 1798, représentant l’impératrice de Russie Catherine II dans son palais, la couronne vacillante, à l’heure de sa mort.

Gravure sur bois dans un almanach de 1798. B. Bl. 3740. Photo médiathèque Jacques-Chirac, Troyes Champagne métropole

Dans un ouvrage savant, Anatomia corporum humanorum de Willam Cowper, datant de 1738, les gravures des anatomies masculines et féminines en pied, sont suivies des gravures équivalentes de chacun des deux squelettes. Celui-ci n’est plus terrifiant, mais prend l’aspect d’un véritable personnage lançant une œillade et prenant la pose.

Gravure sur cuivre dans une Anatomie. Buffet 36. Photo médiathèque Jacques-Chirac, Troyes Champagne métropole

A consulter à la Médiathèque, le catalogue de l’exposition Le Livre et la Mort (2019)

C'est bien de partager

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.