Troyes 1900 en cartes postales (2) : Les commerçants et ouvriers 4


La Médiathèque du Grand Troyes dispose d’un fonds historique et documentaire important consacré à l’histoire locale et régionale. Elle conserve plus de 13 000 cartes postales, parmi lesquelles 8 500 cartes postales anciennes représentant la ville de Troyes, les communes de l’agglomération et du département de l’Aube.
Pour les passionnés d’histoire locale et nostalgiques du « bon vieux temps », découvrez le second volet de ces paysages du Troyes 1900 (suite de La Promenade du dimanche).

Ville de tradition commerçante, en ce début de XXe siècle, Troyes n’a rien perdu de l’esprit qui au Moyen Âge en faisait le carrefour des échanges économiques mondiaux. Le grand marché qui chaque samedi anime la place Saint Rémy et le pourtour des Halles en témoigne. Tout comme les nombreuses enseignes qui font battre le cœur de la cité. Les commerces de détail (épiciers, bouchers, quincailliers, marchands de vins, etc.) y côtoient les sociétés coopératives (La Laborieuse, la Ruche moderne, les Établissements économiques troyens), mais aussi les grands magasins, dans lesquels les provinciales trouvent des articles du dernier chic parisien. Précurseur, le magasin Jorry-Prieur, rue Émile Zola, et son annexe Au Petit Paris, ou encore les Magasins Réunis, proposent des formules commerciales inédites : entrée libre, prix fixes, publicité… Mais c’est aussi l’âge d’or de la bonneterie à Troyes. À la veille de la Grande Guerre, l’industrie bonnetière troyenne emploie 13 000 ouvriers sur une population de 55 000 habitants, et représente à elle seule la moitié du chiffre d’affaires national dans ce domaine. Actrice de ce dynamisme économique, la population ouvrière fait la renommée de Troyes, en France comme à l’étranger, à travers des entreprises qui permettent l’organisation de la bonneterie en une filière : Lebocey, Couturat, Buxtorf, Marot, Mauchauffée, Poron, Quinquarlet, Valton, Vitoux, Gillier…

Caroline Maire
Fonds documentaire local / Médiathèque du Grand Troyes

Bibliographie :
Jean-Louis Humbert, Troyes. La rue en 1900, Troyes, Carré de Mémoire, 2007
Jean-Louis Humbert, Troyes. Espaces publics XIXe siècle, Troyes, Carré de Mémoire, 2006


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 commentaires sur “Troyes 1900 en cartes postales (2) : Les commerçants et ouvriers