Reliures médiévales : opération « Restauration » 1


La médiathèque de Troyes Champagne métropole conserve en ses fonds patrimoniaux une collection de manuscrits médiévaux qui lui confère une notoriété internationale.

La majorité d’entre eux proviennent de l’abbaye de Clairvaux, qui possédait l’une des plus considérables bibliothèques de l’Occident chrétien. Plusieurs catalogues témoignent de l’attention qui fut portée de manière constante à cette collection, ce jusqu’à la Révolution, où elle fut mise à disposition de la ville de Troyes.

Engagée très tôt dans des programmes de numérisation de ces fonds prestigieux, la bibliothèque de Troyes a développé depuis, avec le soutien de l’Etat, des actions de valorisation ; c’est ainsi qu’un ensemble de 1115 manuscrits médiévaux claravalliens ont été inscrits au registre « Mémoire du monde » de l’Unesco en 2009.

Par ailleurs, de nombreux programmes de recherche portent sur cet ensemble remarquable, instruits notamment par l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes (CNRS). Dans ce cadre, des travaux récents ont permis d’avancer significativement dans l’histoire des reliures médiévales. Plusieurs articles s’en sont fait l’écho. Dans le même temps, même si les manuscrits ont traversé les siècles sans trop de dommages et sont conservés dans de bonnes conditions, ont été observées des altérations du temps ; ainsi, plusieurs ais, plaques de bois constituant la reliure au Moyen Age, sont fendus ou cassés.

C’est pourquoi, pour préserver au mieux ce patrimoine inestimable, la médiathèque de Troyes Champagne métropole a initié un programme de restauration avec 6 volumes, en faisant appel à un restaurateur spécialisé, pour œuvrer sur site. Nous avions retenu pour 2018 la proposition technique de l’atelier Cédric Lelièvre, proposant un traitement de stabilisation et de réparation, dans le cadre d’une intervention minimale.

Durant 3 jours, le restaurateur a travaillé sur les manuscrits dans la Grande salle ; tout au long du travail, des échanges ont eu lieu avec la conservatrice pour préciser les interventions souhaitées, dans le cadre du protocole établi préalablement et validé par le ministère de la Culture.

Dans ces deux vidéos, nous vous proposons de découvrir quelques étapes de ce travail passionnant :

Etape 1 – Collage

Etape 2 – Séchage et en bonus quelques questions à Cédric Lelièvre

Le résultat de l’opération ayant été conforme aux attentes, un nouvel ensemble de manuscrits sera traité de même courant 2019.

C'est bien de partager

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Reliures médiévales : opération « Restauration »