Pascal Jacquinot, une carrière au service des images 6


La Médiathèque de Troyes Champagne Métropole a été l’une des premières à comprendre l’intérêt de numériser ses collections, afin de pouvoir diffuser ces documents qui constituent notre patrimoine commun. Entamé dès 1998, ce travail a abouti à la création d’un certain nombre d’outils qui permettent aujourd’hui de consulter en ligne une grande partie des fonds conservés à la Médiathèque. Parmi eux, la base patrimoine (qui propose plus de 44 000 titres et 800 000 images), le site dédié à la bibliothèque virtuelle de Clairvaux, ou encore ce blog.

Longtemps au cœur de ce vaste projet, Pascal Jacquinot a pris sa retraite fin 2016 après 44 ans passés à la médiathèque, dont plus de 30 en tant que responsable du service numérisation. Sa gentillesse, sa bonne humeur, son dévouement … et ses coups de gueules légendaires, resteront dans la mémoire collective. Mais si l’homme a laissé un excellent souvenir, le professionnel a vécu et accompagné l’évolution d’un métier et de techniques souvent peu connues du grand public. Retour en sa compagnie sur une carrière atypique et passionnante.

 

Tu as fait toute ta carrière à la Médiathèque. Peux-tu nous dire quel a été ton parcours ?

Je suis entré en 1972 à la bibliothèque municipale de Troyes, d’abord au service du prêt, puis successivement dans les services histoire locale, iconographique, et prêt interbibliothèques. A la demande du conservateur, Jean-Paul Oddos, j’ai alors créé dans les années 80 le service photographique.

D’abord destiné à la reproduction des documents les plus précieux et fragiles, ce service est très vite devenu  incontournable pour les usagers et les chercheurs fréquentant la bibliothèque. Parallèlement l’atelier régional Champagne-Ardenne de microfilmage a vu le jour, puis à la fin des années 90, sous l’impulsion de Thierry Delcourt, la bibliothèque de Troyes a été l’une des premières à s’informatiser et à décider le passage à la photographie numérique. C’est alors que la Bibliothèque nationale de France a décidé de nous nommer bibliothèque pilote dans le domaine de la numérisation des manuscrits médiévaux.

Pour cela j’ai suivi de nombreuses formations, comme celle d’assistant de conservation et d’autres dans le domaine de la photographie, du microfilmage et de la numérisation, notamment auprès des services photo de la Bnf et de l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes, un des centres de recherche du CNRS.

Quelles étaient tes missions au service numérisation?

J’étais responsable du suivi du programme de numérisation de la médiathèque, en lien avec les conservateurs, et des discussions techniques avec les prestataires de numérisation. Je gérais également le fonds de reproductions, et je faisais de la veille technologique afin que la Médiathèque puisse suivre les évolutions en matière de numérisation (en relation étroite avec l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes). Je m’occupais aussi de la reproduction d’ouvrages à la demande des lecteurs et des services de la Médiathèque.

Mon travail a porté sur les manuscrits médiévaux (365000vues), les incunables (72600 vues), les ouvrages de colportage du XVIe au XIXe siècle (99800 vues), les annuaires (26000 vues), les impressions troyennes (12600 vues), la presse ancienne et les revues savantes (150000 vues), les imprimés du XVIe au XXe siècle (122500 vues), et les documents iconographiques (6600 vues). Ce travail a permis la numérisation d’environ 855 100 vues, soit environ 1 320 000 pages.

Les projets les plus marquants pour moi ont été la numérisation des manuscrits du fonds de Clairvaux, la réalisation de la Bibliothèque virtuelle de Clairvaux et la BNR (Bibliothèque numérique de référence).

Numérisation d’un document. Travail de vérification. Médiathèque Troyes Champagne Métropole. Photo: Pascal Jacquinot

Quel regard portes-tu sur l’évolution de la profession ?

A partir des années 1990,  le métier de bibliothécaire a radicalement évolué avec l’apparition des nouvelles technologies. De nouvelles politiques documentaires ont fait une plus large place à la médiation et à la formation des usagers. Vers les années 2000, Internet et ses nouveaux usages ont transformé les bibliothèques en médiathèques, et ont fait naître de nouveaux métiers liés au numérique et à la communication.

En tant que photographe, j’ai dû m’adapter aux évolutions techniques, notamment lors de l’apparition de l’informatique et du numérique. Cette adaptation a nécessité une formation et une veille technologique constantes.

Quels souvenirs gardes-tu de toutes ces années?

Sur le plan humain, je garde beaucoup de très bons souvenirs, notamment dans le contact avec les usagers du service. Mais le plus marquant reste celui de Thierry Delcourt, qui a dirigé la Médiathèque entre 1996 et 2006. Il restera  pour moi un homme de grandes qualités professionnelles et humaines, qui a énormément contribué à la modernisation et au rayonnement de la Médiathèque de Troyes.  

 

Les travaux de numérisation des collections se poursuivent et aboutiront, courant 2017, à la mise en ligne sur la base patrimoine de 4600 images (Bibliothèques bleues, cartes postales, gravures et photographies locales) et 15 titres de périodiques de presse locale (Petit Troyen, revues satiriques, etc.).

L’atelier photographique, désormais tenu par Eric Bord, poursuit également ses missions au service du public et réalise sur demande photographies, numérisations ou impressions en couleur de documents anciens (sous réserve des contraintes de conservation éventuelles). Vous pouvez le contacter au 03.25.43.71.22 ou  à l’adresse photo@grand-troyes.fr

Caroline Maire

Documentation locale / Médiation numérique du patrimoine

C'est bien de partager...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “Pascal Jacquinot, une carrière au service des images

  • danièle mendak - noble

    Merci de rappeler l’excellent travail de Pascal, qui fut par ailleurs un délicieux collègue! une belle carrière au service de la Culture de sa diffusion au plus grand nombre! Merci Pascal pour ton sourire, ta générosité, ton humeur malicieuse, ton talent! Belle retraite et mes pensées chaleureuses!

  • Amandry

    Bravo pour cet article sur Pascal, bien mérité! Nous avons vécu avec Thierry Delcourt une époque formidable, tant l’évolution des techniques mais aussi la vision de ce grand conservateur, nous a tous fait avancer et la numérisation des documents a été à la pointe de toutes les médiathèques grâce à la persévérance et le travail sans compter de Pascal. En souhaitant que notre Médiathèque continue de porter haut les couleurs de ses collections. Anne-Marie Amandry

  • Anne-Marie Amandry

    Bravo pour cet article sur Pascal, bien mérité! Nous avons vécu avec Thierry Delcourt une époque formidable, tant l’évolution des techniques mais aussi la vision de ce grand conservateur, nous a tous fait avancer et la numérisation des documents a été à la pointe de toutes les médiathèques grâce à la persévérance et le travail sans compter de Pascal. En souhaitant que notre Médiathèque continue de porter haut les couleurs de ses collections….

  • FOURNIER Jacques Roland

    Pascal a été un des supports techniques image dès les débuts de l’Académie troyenne d’études cartophiles (ATEC). Il a manifesté ses bonnes connaissances en histoire locale par des communications orales, puis écrites lorsque nous cherchions à rassembler une équipe multi-connaissance pour étudier les fonds de CPA constitués. Il nous a bien aidés pour la reprographie des documents cartes postales, photos et autres à une époque où les outils actuels étaient inconnus.
    Nous n’oublierons pas sa grande disponibilité et les excellents rapports qu’il entretenait avec les « académiciens en herbe de la carte postale ancienne troyenne et auboise ». Jacques Roland Fournier

  • Demessemacker Martine

    Félicitations pour ce bel hommage de reconnaissance rendu à Pascal , tant pour l’excellence de son travail que pour ces qualités humaines de gentillesse et de courtoisie. Il a été une des rencontres fondamentales sur mon chemin de guide-conférencière , toujours disponible et réceptif à mes nombreuses demandes ! belle retraite Pascal.

  • Elizabeth AR Brown

    Je voudrais bien contacter M. Jacquinot, qui m’a été recommande par mon vieil ami, Xavier de la Selle. Je viens de lui écrire par Linkedin, mais je ne sais pas s’il recevra mon message. Je suis médiéviste américaine, actuellement à New York (je reviens à Paris en septembre), et j’ai grand besoin des photos en couleur de quatre folios d’un MS qui se trouve sur la Bibliothèque virtuelle de Clairvaux en noir-et-blanc, le MS 894, un missel du XIIe siècle de Saint-Père de Chartres. Sur le site admirable de la Médiathèque, on peut étudier le MS en noir et blanc, mais les images aux fols. 113v-114v (les pages de la préface et du canon, les seules images dans le livre) ne sont pas reproduites en couleur ni sur le site de la Médiathèque ni sur le site BVMM de l’IRHT. L’image au fol. 113v est souvent reproduite, mais les autres jamais (au moins à ma connaissance). Comme j’ai écrit à Xavier, je n’ai pas besoin de photos d’atelier – des images prises avec une téléphone portable me suffiraient bien. Je voudrais bien aussi une photo de la première page du MS, pour pouvoir connaître le schéma ordinaire des couleurs. Si M. Jacquinot pourrait m’aider j’en serait ravie. Bien cordialement, Elizabeth A. R. Brown, Professeur émérite, The City Universith of New York; membre correspondant honoraire, La Société nationale des antiquaires (earbrown160@aol.com)