L’astrologie dans la Bibliothèque bleue ou quand savoir et magie s’entremêlent.


A l’occasion de la Nuit des Etoiles, du 28 au 30 juillet, 11km de Patrimoine consacre un billet à l’astrologie, thème prolifique de la Bibliothèque bleue. L’occasion de franchir allègrement la frontière, bien mince à cette époque, entre savoir et magie.

 

Almanach très-véritables, et curieux pour l’année de grace 1702. Diligemment calculé par Maître Pierre de Larivey le jeune et véritable astrologue troyen, 1701, à Marseille, chez Henry Brebion, page de titre. [Bbl 2313]

Pierre de Larivey, Antoine Magimus, Mauregard, Jean Petit, François Commelet, Claude Ternet, Damien L’Homme, Pierre Garnier, Alexandre Des Moulins, Armande Desjardins, Mademoiselle de Beauregard sont quelques uns des noms d’astrologues, réels ou supposés, figurant en page de titre des almanachs et pronostications édités à Troyes, et qui se retrouvent dans la production de bien d’autres villes. C’est ainsi que les almanachs et pronostications de Pierre de Larivey, le plus célèbre nom d’astrologue troyen, se retrouvent dès 1612 à Lyon, puis à Poitiers, Paris, Rouen, Niort, Tours, Autun… avant de devenir dès la fin du XVIIe siècle une spécialité provençale, en particulier à Marseille et à Avignon, et cela jusqu’en 1913 ! En fait, il semble bien qu’une part importante de ces pronostications soit rédigée par les imprimeurs eux-mêmes.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

La page de titre tente d’accréditer le sérieux de ces publications. Un long titre développe les références professionnelles de l’auteur, le plus souvent mathématicien, et une gravure donne à voir son portrait dans son quotidien supposé : vêtu d’une longue tunique étoilée, coiffé selon le cas d’un bonnet, d’un chapeau pointu, il tient d’une main un compas et de l’autre une sphère armillaire ou bien encore observe les astres à travers une lunette astronomique. Les femmes n’échappent pas à ce stéréotype quoique leurs tenues soient plus seyantes !

A côté de ces plans sur l’avenir, les recettes, secrets, remèdes plus ou moins naturels, explication des songes viennent compléter tout un arsenal magique largement diffusé sans qu’aucune forme de censure ne s’y soit intéressée

Il est vrai que sont avant tout condamnés “les livres ou libelles contre la Religion, le service du Roy, le bien de l’Etat, la pureté des moeurs, l’honneur et la réputation des familles et des particuliers”, ce qui n’est pas vraiment le cas de ces livrets.

Edition du messager boiteux.

 

Tous ces documents et bien d’autres encore sont visibles dans le cadre de l’exposition “La Bibliothèque bleue dans la cité, un réseau nom@ade entre le 17e et le 19e siècle”, présentée du 25 avril au 23 septembre 2017.

Médiathèque de Troyes Champagne Métropole
Boulevard Gambetta, Troyes
Entrée libre

C'est bien de partager...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *