La Grande salle


Dans le bâtiment contemporain de la Médiathèque, les architectes Pierre Du Besset et Dominique Lyon ont souhaité reconstituer un lieu historique existant dans le bâtiment de l’ancienne Bibliothèque municipale, rue de la Cité près de la cathédrale. La nouvelle Grande salle présente les mêmes volumes et dimensions que l’ancienne : 50 mètres de longueur, 9,50 mètres dans sa plus grande largeur, 7,80 mètres de hauteur. Cependant, son aménagement intérieur est différent. Une baie vitrée et des ouvertures latérales permettent au public de voir l’intérieur de la salle. Sa forme en angle crée un effet de perspective lorsqu’on s’approche de son entrée.

 

 

Les 17 hauteurs de rayonnages de bois, d’une longueur totale de 1,7 kilomètre, contiennent 48 500 livres imprimés datant des 16ème, 17ème et 18ème siècles. La plupart proviennent des bibliothèques des établissements ecclésiastiques de Troyes et de Champagne méridionale, dont les biens furent nationalisés au moment de la Révolution française. Les collections de livres furent rapidement regroupées dans la première Grande salle, qui était le dortoir des moines de l’abbaye Saint-Loup, dans l’objectif de créer une bibliothèque publique à Troyes.

 

 

La Bibliothèque, confiée à la municipalité en 1803, recueillit en premier lieu les 4 700 livres du chanoine Jacques Hennequin, donnés au couvent des Cordeliers en 1651. Du collège de Troyes, tenu par les Oratoriens, proviennent les livres de la bibliothèque de Pierre et François Pithou, avocats et juristes, dont une rue du Bouchon de Champagne porte le nom.

La collection Bouhier se trouve également dans la Grande Salle. Dijonnaise d’origine, la famille Bouhier a occupé durant plusieurs générations des postes d’avocats, de jurisconsultes et même d’évêque. Les Bouhier ont accumulé durant deux siècles une énorme bibliothèque : plus de 35 000 livres et 2 000 manuscrits. En 1782, la majeure partie de leur collection fut vendue à l’abbaye de Clairvaux, puis confisquée par l’Etat lors de la Révolution française. D’autres collections proviennent des abbayes de Montier-La-Celle, de Montiéramey, et surtout de l’abbaye de Clairvaux, dont la très riche bibliothèque contenait au 18ème siècle plusieurs dizaines de milliers de livres imprimés et manuscrits.

Un premier bibliothécaire, Pierre-Georges Herluison, fut recruté en 1796. Il entreprit le classement de ces considérables collections, selon le modèle encyclopédique ayant cours à l’époque, organisé selon cinq grandes classes : Théologie, Droit, Belles-Lettres, Sciences et Arts, Histoire. Les successeurs d’Herluison, au 19ème siècle, rédigèrent le catalogue des ouvrages, aujourd’hui informatisé et consultable sur le site Internet de la Médiathèque. Certains ouvrages rares sont numérisés et visibles intégralement sur la rubrique « Patrimoine numérisé » du site internet

Afin d’assurer la meilleure conservation dans le temps des collections de la Grande salle, une climatisation règle le climat intérieur, avec une température moyenne de 18° C, et un taux d’humidité constant. Autour de la Grande salle, l’exposition permanente Mille ans de livres à Troyes vous permet de découvrir et d’apprécier la richesse et l’intérêt des collections de la Médiathèque.

 

François Berquet, Médiathèque de Troyes Champagne Métropole

C'est bien de partager...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *