Juste un coup d’œil – L’Hôtel-Dieu de Troyes et sa chapelle


            Fondé au 12e siècle par le comte de Champagne Henri le Libéral (1127-1181), l’Hôtel-Dieu-Saint-Etienne, aujourd’hui appelé Hôtel-Dieu-le-Comte, est l’une des pièces maîtresses du complexe alors bâti en plein cœur de Troyes. Sur les cinq Hôtel-Dieu que compte la ville au Moyen Age, il est l’un des deux survivants avec l’Hôtel-Dieu-Saint-Nicolas. Son architecture a pourtant entièrement changé ; petit tour d’horizon de ces évolutions à l’occasion de la conférence d’Anne-Claire Garbe.

 

Comte puissant et bâtisseur, Henri le Libéral entreprend la construction à Troyes d’un véritable complexe architectural : le palais des comtes de Champagne, une chapelle, la Collégiale St-Etienne, et un hôpital, l’Hôtel-Dieu-le-Comte, voient ainsi le jour. Ces bâtiments se situent alors sur l’actuelle place du Préau et autour de cette place.

Au Moyen Age, l’Hôtel-Dieu reçoit tous les malades, les infirmes, les enfants orphelins ou abandonnés, les lépreux,… Les femmes venant d’accoucher peuvent aussi s’y reposer. Il est dès cette époque adossé à une chapelle. En 1701 est lancé un chantier pour le reconstruire entièrement en raison d’un manque de place et de l’insalubrité des bâtiments, encore en bois et sans évacuation d’eau. Les bâtiments médiévaux disparaissent alors et laissent place à un nouvel hôpital ; la chapelle est également reconstruite.

Il ne reste cependant rien de cet état du 18e siècle. En 1864, la chapelle est en effet complètement réaménagée : de nouveaux vitraux sont posés dont le vitrail représentant Henri le Libéral qui est le dernier conservé aujourd’hui. Ce vitrail provient de l’atelier de Guillaume Erdmann, maître verrier originaire de Troyes.

A la même époque, le photographe troyen Gustave Lancelot flâne autour du bâtiment et s’attarde à l’intérieur. La Médiathèque possède ainsi plusieurs photos prises à cette époque de l’extérieur des bâtiments et d’éléments du décor intérieur.

Au début du 20e siècle, l’Hôtel-Dieu n’échappe pas à la mode des cartes postales ; monument emblématique de la ville, il figure sur plusieurs cartes d’époque.

 

Lorsque vous agrandissez une image, vous pouvez arrêter le défilement du diaporama en laissant votre souris sur l’image agrandie

Photos Médiathèque de Troyes Champagne Métropole. En haut de page, la photo du bandeau de ce billet a été réalisée par Jean-Pierre Demessemacker

 

Conférence par Anne-Claire Garbe, « Le Décor de la chapelle de l’Hôtel-Dieu-Le-Comte : un témoin de l’évolution du goût du XVIIIe siècle au XIXe siècle »

Mardi 4 décembre 2018, 18h30

Centre de Congrès de l’Aube

2, rue Pierre Labonde – Troyes

Entrée libre

C'est bien de partager

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.