Du Conservatoire à la Médiathèque : un voyage aux origines de l’écriture musicale 2


En parallèle à l’apprentissage d’un instrument, les jeunes élèves du Conservatoire Marcel Landowsky suivent des cours de formation musicale. Le dernier cours de l’année de la classe d’Elsa Nectoux était une occasion pour les élèves et leurs parents de découvrir les manuscrits et livres musicaux anciens conservés à la Médiathèque. Du 12e au 18e siècle, sept ouvrages et partitions choisis leur ont permis de mieux connaître l’évolution de l’écriture musicale.

Neumes avec portée dans ce manuscrit provenant de la Collégiale St-Etienne de Troyes, chapelle du palais des comtes de Champagne. Missel, 12e siècle [Ms 1047]. Photo Médiathèque Jacques Chirac, Troyes Champagne métropole

A l’origine, le chant liturgique est noté grâce au système des neumes qui indiquent les hauteurs et les liaisons des sons.

Plus tard, la portée de quatre lignes permet de noter les mélodies en notes carrées. Dans les partitions imprimées des 17e et 18e siècles, la notation moderne se structure, avec la portée de cinq lignes, les notes rondes, les clés, les altérations et les silences.

En conclusion de l’atelier, le passage obligé dans la Grande salle de la Médiathèque a permis au groupe de voir le fonds complet de partitions, bien repérable au onzième rayonnage en raison du format rectangulaire inhabituel des volumes.

Lors de leur visite, les élèves du Conservatoire Marcel Landowsky ont notamment pu voir de près une casse d’imprimeur contenant des caractères d’imprimerie (au premier plan). Photo Médiathèque Jacques Chirac, Troyes Champagne métropole

Manuscrit du 18 siècle provenant de Clairvaux et aujourd’hui conservé à la Médiathèque de Bar-sur-Aube. Il s’agit d’un antiphonaire, recueil de chants pour les offices religieux. Médiathèque de Bar-sur-Aube, Photo Médiathèque Jacques Chirac, Troyes Champagne métropole

C'est bien de partager

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Du Conservatoire à la Médiathèque : un voyage aux origines de l’écriture musicale

  • mendak noble danièle

    toujours fort intéressant…sinon…l’antiphonaire qui est à la médiathèque de Bar -sur- Aube est considéré comme un ouvrage du 18 ème siècle, selon les spécialistes qui ont travaillé sur cet antiphonaire! Il en sera question dans une publication qui paraîtra prochainement……

    • Etienne Naddeo Auteur de l’article

      La coquille est corrigée, merci de votre vigilance.
      Ce manuscrit peut être daté plus précisément autour de 1740, puisqu’il contient les blasons de deux abbés ayant dirigé Clairvaux dans la première moitié du 18e siècle.