Colloque / 25-26-27 mai : Danses macabres d’Europe


Les 25, 26 et 27 mai aura lieu à la Médiathèque du Grand Troyes le XVIIe congrès des Danses macabres d’Europe. Une sélection d’ouvrages seront exposés lors de ces journées, parmi lesquels La grande danse macabre (cote Bbl 655), l’un des fleurons de la Bibliothèque bleue de Troyes, et le très beau Livre d’heures à l’usage de Troyes (MS 3901), manuscrit enluminé par Jean Colombe, peintre majeur du XVe siècle, dont nous présentons ci-dessous quelques images.

Thème iconographique commun à l’Europe des XVe et XVIe siècles, la danse macabre est l’une des représentations les plus saisissantes de la sensibilité et des peurs des hommes devant la mort à la fin du Moyen Age. Le thème fait florès, tant dans l’iconographie que dans la littérature et la musique ; il est emblématique de la littérature troyenne de colportage. D’hier à aujourd’hui, leurs réemplois, avatars, et redécouverte font des danses macabres le sujet de nombreuses études européennes.

Ce colloque est le fruit d’un partenariat entre deux associations – Les Amis de la Médiathèque du Grand Troyes et l’association Danses Macabres d’Europe – et le CRIMEL, groupe de recherche de l’Université de Reims Champagne-Ardenne.

Découvrez le programme prévisionnel et les conditions d’inscription ci-dessous.


Mercredi 25 mai 2016

 

14h – 14h30Accueil, Véronique Saublet, Vice-Présidente du Grand Troyes
14h30 – 15h : La processione dei vivi e dei morti nella Roma antica : il funerale della nobilitas, par Novella Lapini (Università di Firenze)
15h – 15h30 : Misère humaine et dubitacio mortis : l’Épître de Gautier, par Gérard Gros (Université de Picardie)
15h30 – 16h : Trois p’tits tours et puis s’en vont, La mort chez les marionnettes : la Mort, sujet central de la pièce, par Marie-Dominique Leclerc (D.M.E. – Université de Reims Champagne-Ardenne)
16h30 – 17h : Lo macabro en el Cancionero de Santa María de El Puerto de Alfonso X, par Antonia Vinguez (Universidad de Cádiz)
17h – 17h30 : La revue des Etats du monde : permanence et variation d’un motif de la Danse macabre dans la littérature du XVe siècle, par Danièle Quéruel (D.M.E. – Université de Reims Champagne-Ardenne)
17h30 – 18h : Il dadi della Morte: metafore del gioco nella letteratura francese medievale, par Michela Margani (Università di Macerata)


Jeudi 26 mai 2016

 

9h – 9h30 : Puet nul ocire la mort ? Croyances, mythes, symboles de la mort dans les traités pseudo-scientifiques médiévaux, par Laura Ramello, Alex Borio, Elisabetta Nicola (Università di Torino)
9h30 – 10h : El Ballo della Morte : un rimaneggiamento toscano quattro-cinquecentesco della Danse Macabre di Parigi, par Alina Zvonareva (Università di Padova)
10h – 10h30 : La Mort et le miroir. À propos du Jugement dernier de Malines (XVIe siècle), par  Ilona Hans-Collas (D.M.E. – GRPM)
11h – 11h30 : Un Memento Mori musical de Luigi Rossi (vers 1641-1645), par Cécile Coutin (D.M.E. – BnF)
11h30 – 12h : Les représentations de la personnification de la mort, l’Ankou, en Basse-Bretagne, aux XVIe et XVIIe siècles, par Marie-Suzon Druais (Rennes)
12h – 12h30 : Il supplizio dell’impiccagione nell’omiletica anglosassone, fra radici apocrife e reminiscenze poetiche, par Raffaele Cioffi (Università di Torino)
14h30 – 15h : Il Giudizio Universale, l’Inferno e gli Evangelisti di Pietro Pancotto: dall’ombra di un portico, alla luce di un’interpretazione, par Barbara Foresti (Bologna)
15h – 15h30 : Danses macabres, cortèges de morts et chasses sauvages : variations mythiques et littéraires, par Karin Ueltschi (Université de Reims Champagne-Ardenne)
15h30 – 16h : Memorare novissima : Caxton’s editions of Earl Rivers’s Cordyal and the meditation on death in late medieval England, par Omar Khalaf (Università Ca’ Foscari Venezia, Université Paris IV)
16h30 – 17h : Le navire de l’Eglise face aux hérésies, aux péchés et à la mort (XVIe-XVIIe siècles), par Didier Jugan et Joël Raskin (D.M.E. – GRPM)
17h – 17h30 : A propos d’un fragment de la fresque de la Danse macabre de 1440 à Bâle, par Angelika Gross (Paris)
18h : Concert à la chapelle Argence

 

Vendredi 27 mai 2016

 

8h30 – 9h : Cronache dell’anno Mille : la buona e la cattiva morte negli exempla novalicensi, par Giuliana Giai (Torino)
9h – 9h30 : La démolition de la danse macabre de Bâle, par Monica Engel (Amsterdam)
9h30 – 10h : Il Casentino dei morti dimenticati. Le novelle del Sire di Narbona e di Messer Cione, par Elisa Martini (Università di Firenze)
10h – 10h30 : L’Image du jugement individuel de l’âme. Le voyage par les Péages aériens dans l’iconographie roumaine du XVIIIe siècle, par Cristina Bogdan (D.M.E. – Université de Bucarest)
11h – 11h30 : Il Regno di Sardegna e la Danza della Morte, par Marco Piccat (D.M.E. – Università di Trieste)
11h30- 12h : Le jour des morts de Fontanes et l’école anglo-saxonne de la poésie des cimetières, par Jean-Louis Haquette (Université de Reims Champagne-Ardenne)
12h – 12h30 : La morte doppia nella devozione popolare tra Savoia e Delfinato, par Caterina Angela Agus (Torino)
14h30 – 15h : La mort du martyr dans l’iconographie religieuse des Principautés Roumaines au XIXe siècle, par Silvia Marin Barutcieff (D.M.E. – Université de Bucarest)
15h – 15h30 : The British Dance of Death : A memento mori for Jane Austen’s era, par Tony Seaton (University of Limerick), Sophie Oosterwijk (D.M.E. – University of St Andrews)
15h30 – 16h : Reliures italiennes en xylographie avec motifs macabres, par Alberto Milano (Milano)
16h15 – 16h45 : Clôture du colloque
17h : Visite de la Cité du vitrail

 

Conditions de participation
Ce congrès est soumis à droits d’inscription.
Pour toute information, joindre le secrétariat de l’association DME :
1, rue Saint-Orien, F-28120   MESLAY LE GRENET
tél : (+33) 2 37 25 37 70
mail : danses.macabres.deurope@orange.fr

C'est bien de partager...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *