Cabinet de curiosités #4 – Carrés chinois


Les bibliothèques sont, étymologie oblige, des lieux où l’on conserve principalement des livres manuscrits ou imprimés. La formidable collection patrimoniale de la Médiathèque Jacques-Chirac en atteste. Mais les aléas de l’histoire, locale et nationale, ont régulièrement permis l’introduction dans les fonds d’éléments plus inattendus, comme des objets. 

Au cours des prochaines semaines, nous vous offrons une nouvelle série pour (re)découvrir quelques curiosités.

Les objets conservés à la médiathèque ont parfois une origine très lointaine, sans ancrage avec l’histoire ou le patrimoine local. À la fin du 19e siècle, le diplomate Victor Collin de Plancy (1853-1922) est un représentant de la France dans les pays d’Extrême-Orient, au Japon et en Chine, puis en Corée à partir de 1887. Il y rassemble des collections diversifiées d’objets d’art et d’artisanat, de livres et d’archives qui sont en partie léguées à la ville de Troyes et conservées aujourd’hui à la médiathèque. 


Ci-contre : Portrait de Victor Collin de Plancy (1853 – 1922). Vers 1900. [cpcollin 2.48.6]. Photo Médiathèque Jacques-Chirac, Troyes Champagne métropole

On y trouve quatre pièces d’étoffe brodées de format carré, appelées carrés mandarins. Ceux-ci étaient cousus sur les vêtements des membres de la famille impériales et des hauts fonctionnaires civils et militaires en Chine, ornant ainsi leur poitrine, entre le 14e et le 19e siècle.


Ci contre : le mandarin Liu Daxia dans sa tenue de fonction brodée du carré correspondant à son rang. 1503. Source : Wikipédia


La bureaucratie formée à l’école confucéenne était très attentive aux rapports rigoureusement hiérarchisés entre les douze grades de la noblesse de cour et les neuf niveaux de la fonction publique et militaire. Ainsi, chaque rang était symbolisé par un oiseau pour les fonctionnaires civils et par un autre animal pour les fonctionnaires militaires. Deux grues brodées sur le carré indiquent qu’il s’agit d’un fonctionnaire civil de premier rang, le tigre étant l’animal du fonctionnaire militaire de quatrième rang. D’autres représentations d’animaux ornaient les costumes : le lion, l’ours ou le chat, puis le faisan, l’oie ou le canard. Des couleurs d’exotisme dans les collections de la médiathèque !

C'est bien de partager